Citation de la Théorie des nuages d'Audeguy

Publié le par Brouillard

"Il progresse pendant une heure dans un brouillard épais, sur un sentier inégal, suivant les talons du paysan qui grimpe à pas prudents. Soumises à d'inhabituelles tensions, ses cuisses le brûlent. Au tournant du dernier lacet le petit cortège émerge du brouillard, et débouche enfin sur un replat de terrain ensoleillé. [...] Pour la première fois de sa vie, et comme peu d'hommes en son temps en Europe, Luke Howard s'est hissé au-dessus des nuages qu'il a scrutés, et c'est à peine d'abord s'il les reconnaît, car le ciel des nuages est devenu mer : à ses pieds roule doucement, comme des vagues, l'écume des nuées; le mont qui les surplombe encore de plus de mille mètres lui paraît désormais une île paradisiaque, flottant au-dessus de toute agitation humaine" (p.99)

 

[...] question délicate entre toutes, de savoir si le brouillard devait être considéré tout bonnement comme un nuage de basse altitude, ou bien comme un phénomène météorologique à part entière [...]  "Eléments pour une description systématique des brumes, bruines et brouillards qui se forment au-dessus du sol" (p.158)

 

Extraits de La théorie des nuages de Stéphane Audeguy

 

 

Publié dans Le Brouillard

Commenter cet article

Praline 18/02/2012 10:28


J'ai enfin vu ton commentaire... Désolée de ne pas l'avoir noté plus tôt ! Et bienvenue au challenge Au bon Roman :)