Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Charme noir de Yann Queffélec

Publié le par Brouillard

Le Charme noir est paru chez Gallimard, en 1983. Il compte 278 pages.
 ISBN 2-07-037665-6




Marc Frocin. C'est mon nom. J'ai quarante ans. Je n'ai pas de métier, pas d'argent, pas d'amis, pas de maison, je vis au crochets des femmes, et quand les crochets sont émoussés je m'en vais. Mes ambitions de jeunesse ont sombré. J'espérais faire une oeuvre d'art, j'ai fait la guerre entre-temps, un peu de placard, un peu de prison - terminé pour l'art. J'ai trois drogues : la poésie, les pastis et la nuit. Le sexe a fini de m'ennuyer, mais il faut bien gagner son pain. J'ai tout pour plaire et tout pour déplaire...




Nous voilà prévenu dès la quatrième de couverture, nous ne sommes pas en présence d'un héros mais d'un homme, tout simplement. C'est un homme qui a souffert, fait souffrir et dont sa vie est ici perçue par le truchement d'un récit qu'il a lui-même écrit et qui est lu par la femme qui occupe sa vie : Sylvia. C'est un moment poignant et déchirant, celui la découverte de soi, de son portrait par l'homme que l'on aime. Sans vouloir divulguer la suite, on imagine bien par le titre et le ton qui est donné dès ces quelques lignes que nous sommes loin du conte de fée. C'est dur, noir, choquant parfois. J'avoue avoir eu envie de gifler cet homme pour ses travers et son manque de considération pour les autres. C'est homme est réel, l'écriture le rend réel et de ce fait ses émotions, sentiments, pensées le sont aussi sans craindre de caricature de traits. Le personnage n'est pas forcé et ne laisse pas indifférent. J'ai aimé le ton du livre, le sujet  quotidien, la vie qui transpire dans ces relations humaines.

Publié dans Roman français

Partager cet article

Repost 0

Les dossiers Dresden de Jim Butcher

Publié le par Brouillard

Jim Butcher

Dans l'oeil du cyclone (tome 1) 
Lune Enragée (tome 2)
L'Aube des Spectres (tome 3)
Le Chevalier de l'Eté (tome 4)

Masques Mortuaires (tome 5)

Dans l'oeil du cyclone

 

Enquêtes paranormales. Consultations & Conseils. Prix attractifs.
Pas de potions d’amour ou autres pièges à gogos !
Harry Dresden est le meilleur, et d’un point de vue technique, c’est même le seul dans sa « catégorie ». Aussi, lorsque la police de Chicago se trouve devant un cas qui dépasse ses compétences, c’est vers lui qu’elle se tourne. Car notre monde de tous les jours regorge en fait de choses étranges et magiques – et la plupart ne s’entendent pas très bien avec les humains. C’est là qu’Harry entre en scène. Rien de tel qu’un magicien pour attraper un… euh… peu importe.

Lune Enragée



HARRY DRESDEN – MAGICIEN
Trouve tout et n’importe quoi. Traque le Surnaturel.
Assistance & Conseil. Tarifs à débattre.
Pas de philtre d’amour, de porte-monnaie inépuisables
Ou autres grotesqueries

 

 

 

Les affaires ne vont pas fort. En fait, elles sont en arrêt maladie, et même pas à cause d’une malédiction ancestrale ! Chicago devrait regorger d’affaires intéressantes pour le seul magicien officiel du pays ; pourtant, l’agenda d’Harry est aussi vide que le crâne d’un zombie. Aucun boulot en vue, magique ou non.
Heureusement, la police a besoin d’Harry pour élucider un meurtre… très particulier. Si je vous dis : un corps en charpie ; d’étranges empreintes griffues ; la pleine lune… ? Ah, on est loin de « Questions pour un champion »…

 
L'Aube des spectres

Harry Dresden a affronté son lot d’horreurs : des scorpions géants, des vampires obsédés, des loups-garous complètement tarés… Le pain quotidien du seul mage de l’annuaire.
Mais même ses années passées à traquer le surnaturel ne l’ont pas préparé à cette affaire : le monde des esprits est devenu fou. Les fantômes harcèlent Chicago, et je ne parle pas des portes qui claquent ou des cris dans la nuit ! Non,  je parle de spectres torturés, violents et… sanguinaires.
Quelqu’un – ou quelque chose – les pousse à se réveiller de méchante humeur. Pourquoi ? Et pourquoi la plupart des victimes ont-elles un lien avec Harry ? S’il ne le découvre pas bientôt, il pourrait bien lui-même finir avec un drap et des chaînes…

Le Chevalier de l'Eté


Depuis que son ex-petite amie l’a quitté pour en apprendre plus sur ses nouveaux appétits sanguinaires, tout va mal pour Harry. Il ne peut plus payer son loyer, ses amis ne lui parlent plus, et il n’a pas pris une douche depuis… allez savoir.
Le seul magicien professionnel de Chicago n’est plus qu’une loque humaine. Il pensait avoir touché le fond, mais non : la Reine de la Cour d’Hiver des Fées lui fait une offre qu’il ne peut refuser, s’il veut racheter sa liberté auprès de sa marraine féerique… et conjurer sa malchance. Pour cela, il doit retrouver l’assassin du Chevalier de l’Eté et innocenter la Reine de l’Hiver.
Simple, n’est-ce pas ? Mais Harry se méfie des intrigues politiques du monde des fées. Il n’a pas tort : il a tôt fait de découvrir que le sort du monde dépend de son succès !
On ne lui met pas la pression, déjà…

Masques Mortuaires

Pour une fois, les affaires sont bonnes. Un peu trop, même : Harry Dresden, le seul magicien professionnel de Chicago, est carrément débordé. Et voilà que surviennent quelques menus imprévus…
Le champion de la Cour rouge des vampires a décidé de le tuer en duel pour mettre fin à la guerre entre vampires et magiciens. Le Suaire de Turin porté disparu, Harry n’est pas le seul à sa recherche : une troupe de démons est aussi sur le coup, et ça ne les dérangerait pas, tant qu’à faire, de prendre l’âme d’Harry au passage. Ah oui, Murphy lui a aussi demandé d’enquêter sur un mystérieux cadavre retrouvé sans tête ni mains.
Sans parler du retour de son ex-petite amie, Susan, toujours en lutte contre sa nature semi-vampirique, et qui semble avoir un nouvel homme dans sa vie.
Il y a des jours où sortir du lit n’est pas vraiment payant, et ce, quels que soient vos tarifs.




Critique

D'autres tomes ont été écrit par l'auteur, Jim Butcher mais ils n'ont pas encore été traduits.

En ce qui concerne ma lecture, celle-ci n'a pas suivi l'ordre logique des tomes. J'ai découvert cet auteur en commençant par le tome 3 sans me rendre compte au départ qu'il s'agissait d'une série. Ensuite quelques références à des éléments précédents ont attiré mon attention mais n'ont en rien gêné ma lecture. C'est une véritable détente quie de se plonger dans cet univers où la magie côtoie la réalité sans que pour autant elle paraisse aller de soi.

Dans le désordre donc j'ai lu le tome 3 puis le 1, 4, 2 et enfin 5. Ce qui fait qu'au fil de la lecture j'ai parfois oublié quelques éléments. Mais je pense que si j'avais connu cette série avec le premier tome je n'aurais pas éprouvé le même désir de prolonger ma lecture avec les tomes suivants. Non pas qu'il ne soit pas intéressant mais l'action, les ennuis auxquels Dresden est confronté sont plus imposants par la suite et l'issue apparaît chaque fois plus difficile à émerger.


 

 

 

Publié dans Fantasy

Partager cet article

Repost 0

Un goût de brouillard et de cendres de Peter Robinson

Publié le par Brouillard

Un goût de brouillard et de cendres de Peter Robinson

 

                        
  Date de parution : 03.2004
 Éditeur d’origine : Le Livre de Poche
 Collection : Policier / Thriller

 Nombre de pages : 544 pages
 ISBN : 9782253090243




« Le brouillard avait un goût de cendres, se dit l’inspecteur-chef Alan Banks en remontant le col de son imperméable. Il n’avait pas encore vu le cadavre mais déjà il ressentait intérieurement ce pincement familier qui accompagnait toujours la découverte d’un meurtre. Banks observa le corps. Depuis qu’il était en poste à Eastvale, jamais il n’avait été confronté à un crime de ce genre, bien qu’il ait vu pire à Londres, évidemment. La jeune fille, âgée de quinze ou seize ans à première vue, était allongée sur le dos dans les herbes hautes, derrière un énorme sépulcre de style victorien, sur lequel se dressait la statue d’un ange. Les yeux fixes de l’adolescente scrutaient le brouillard, ses longs cheveux blonds formaient comme une auréole autour de sa tête, et son visage était violacé. Elle avait une petite coupure près de l’œil gauche et un hématome dans le cou. Un filet de sang ressemblant à une grosse larme s’échappait de sa narine gauche. Elle paraissait si vulnérable, on l’avait agressée si sauvagement qu’il imaginait sa gêne à l’idée de se voir ainsi offerte aux regards. Mais elle était bien au-delà de la honte désormais. »


Critique :

Un épais brouillard aussi bien physique qu'intellectuel pèse sur Eastvale. De nombreux chevrons s'emboîtent pour alimenter les pistes qui s'ouvrent à l'inspecteur Banks. Le suspense est maintenu tout au long de l'histoire grâce à la multiplication des intrigues de second plan qui créent des doutes sur le nom du coupable chez le lecteur.
Le passage du jugement du suspect a un peu essoufflé mon élan mais pourtant il s'agit d'un moment capital de l'histoire.
Je ne peux que vous recommander la lecture de cet auteur.

Publié dans Roman policier

Partager cet article

Repost 0