Le clan suspendu d'Etienne Guéreau

Publié le par Brouillard

Le clan suspendu d'Etienne Guéreau ; Denoël, 2014 ; 1er roman

Le Clan suspendu par Guéreau

 Un clan haut perché dans les bois. Un ennemi étrange. Seule  une jeune fille osera   désobéir afin d’échapper à son destin.
  Ismène vit parmi les siens, dans un village accroché à dix  mètres de hauteur. Tous pratiquent des rites immuables et  répètent inlassablement Antigone, la    tragédie qu’il leur faut  connaître sur le bout des doigts.
 Descendre leur est interdit, car en bas une créature  sanguinaire massacre ceux  qui s’aventurent sur son  territoire…
 Quand le jeune Hémon décide de contester l’ordre établi,  tout bascule. Pour fuir  cet univers oppressant et comprendre  le sens profond de la tradition qui leur a été  inculquée,  Ismène va devoir percer le secret qui menace son clan

coeur

 Quand j'ai découvert ce livre, j'avais en mémoire le livre de jeunesse  La vie suspendue de Timothée de Fombelle, alors que le seul point  commun réside dans le fait que ce soit un groupe d'individus qui vive dans un arbre.
Passé cette similitude, ce roman est complètement différent.

Ce sont des hommes qui vivent dans un arbre, régis par des lois, respectant une hiérarchie qui va être remise en cause par un jeune de la deuxième génération. La vie dans l'arbre interdit de mettre les pieds sur la terre ferme sauf pour les chasseurs qui prennent des risques énormes pour la survie de leur clan. Pourquoi ne peuvent-ils pas toucher le sol ? Parce qu'une ogresse rôde et les tuerait. Nous suivons donc la vie du clan à travers le regard et l'entendement d'une jeune fille de 13 ans Ismène, qui va vivre des changements physiologiques et aussi sociaux, des rapports de force. L'adolescence est la période de la vie où l'on remet en question parfois notre éducation, les règles imposées par les adultes où l'on tente un rapport de force avec l'autorité. L'issue dépend de la force de celui pris pour ennemi. Notre découverte (en tant que lecteur) des raisons de cette vie suspendue vont se faire jour en suivant les choix d'Ismène, la voie qu'elle prendra.

Le suspense est maîtrisé, d'abord la vie du clan avec les prémices du désordre mettent en place le décor. Des règles régissent la vie du clan, chacun semble avoir un rôle à tenir pour que le clan en tant qu'entité soudée vive. Les enfants apprennent les codes, mais l'un d'eux voit au-delà. Il est un futur chasseur, un pilier et veut accroître son autorité. C'est à partir de ce moment que tout bascule. ça et aussi la puberté pour Ismène, lui font poser un nouveau regard sur le monde qui est le sien. Elle s'interroge.


Ce roman questionne les hommes sur leur place dans la société moderne, contemporaine, sur le futur qui s'ouvre à eux en fonction des choix faits maintenant, de la politique actuelle ?  Quel avenir préparons-nous pour les générations futures ? Comment est régie une mini société, un clan ? Quels sont les piliers qui la fondent ? La vérité est-elle toujours bonne à dire ? 

Publié dans Roman français

Commenter cet article