Spectacles "Théâtre décomposé" et "Poly-mères"

Publié le par Brouillard

Théâtre Jules-Julien 

6 avenue des écoles Jules-Julien

31400 Toulouse

 

 

Jeudi 13 juin à 20h30

Vendredi 14 juin à 20h 

Samedi 15 juin à 20h 

 

 

"Théâtre décomposé" + "Poly-mères"

 

Théâtre décomposé : De Mateï Visniec - Studio B. Mise en scène de Monique Marty.
Article 6 : “Ceux qui essaient de se soustraire au lavage de cerveau seront déclarés ennemis de l’harmonie sociale”.

Une ville envahie par des papillons carnivores chassés par des escargots pestilentiels chassés eux-mêmes par un animal gigantesque et diffus, un homme enfermé pour la vie dans un cercle, un coureur qui ne peut plus s’arrêter, un illusionniste qui fait disparaître le monde ou une organisation de lavage de cerveaux très convaincante. L’écriture de Mateï Visniec fait basculer la vie quotidienne dans une étrangeté plus absurde qu’angoissante et, souvent féroce, elle se décompose en morceaux de miroir brisé que les comédiens s’appliqueront à reconstituer… sans avoir jamais connu l’objet initial. 

L’écriture de Mateï Visniec fait basculer la vie quotidienne dans une étrangeté plus absurde qu’angoissante et, souvent féroce, elle se décompose en morceaux de miroir brisé que les comédiens s’appliqueront à reconstituer… Sans avoir jamais connu l’objet initial. Seule contrainte de l’auteur : “la liberté absolue”

http://ccfrbz.wikispaces.com/file/view/DECOMPOSE.pdf (lecture des textes de Visniec)


Poly-mères : Studio A. Mise en scène de Jacques Chiltz.
En 1998, Le dramaturge Jean-François Peyret présentait “Faust, une histoire naturelle”, ou la digestion de Goethe par les sucs gastriques de la science moderne. 15 ans plus tard, pourquoi ne pas tester le même procédé avec son texte à lui ? Trier parmi ses écrits, y adjoindre les nôtres, recouper, disséquer, et ne garder, impitoyablement, que ce qui nous parle. Une sélection somme toute très “darwinienne”.

Commenter cet article