Pierre Millet

Publié le par Brouillard

"Berceuse pour la petite Marie" extrait de Poésie d'Oc au XXème siècle

La petite Marie
Cache dans son tablier
Un jardin qui s'éveille
Comme l'aube sur le seuil.

La fille porte aussi
Une grenade d'or
Et l'été dans les touffes
A l'odeur de son corps.

Lorsque nous serons dans la combe,
Douce comme le miel
Où, pour les colombes,
Chante le chalumeau,

Le tablier de Marie
S'échappant de ses doigts
Dans un bruissement d'abeilles
Je verrai les fleurs de sang

Publié dans Poésie

Commenter cet article