Les curieuses rencontres du facteur de Skogli de Levi Henriksen

Publié le par Brouillard

Les curieuses rencontres du facteur de Skogli de Levi Henriksen

Traduction Loup-Maëlle Besançon

Pocket, 2014 ou Presse de la cité, 2012

Littérature norvégienne

 

Les curieuses rencontres du facteur de Skogli par Henriksen

  Le jour de son cinquième anniversaire de mariage, Simon Smidesang découvre sa femme au lit avec un autre. Il démissionne de son travail de journaliste et part se réfugier dans la maison de ses grands-parents, à Skogli. Là, il devient facteur et fait la connaissance de villageois tout sauf ordinaires : un couvreur passionné d'insectes et d'oiseaux. Un vieux monsieur élégant qui l'invite à faire sa pause du midi chez lui. Une vieille dame qui, chaque année à la même date, suspend devant chez elle les costumes de son défunt mari. Ou encore une mystérieuse jeune femme, nouvelle dans le village, qui ne sort quasiment jamais de sa maison. Toutes ces personnes lui permettront-elles d'oublier l'encombrant souvenir de celui avec qui sa femme l'a trahi et lui redonneront-elles le goût de vivre ?

 

 

 

 

 

Levi Henriksen - Les curieuses rencontres du facteur de Skogli.

 

  Le protagoniste principal a quitté sa vie de journaliste, sa femme, sa ville pour s'installer dans la maison de ses grands-parents dans laquelle il avait passé enfant de bons moments. Il s'approprie les lieux, devient facteur dans sa commune ce qui l'oblige le matin à se lever et le sort de sa déprime et lui fait rencontrer les administrés de Skogli. Il en connaît certains d'ailleurs de l'époque où il venait passer les vacances d'été dans la région. Toutefois le contexte est différent, il vient s'implanter. Sa tournée va le conduire à faire des connaissances excentriques, touchantes, à se lier d'amitié avec certains et à être le lien social pour d'autres. Les histoires sont comme le titre l'indique "curieuses" dans le sens d'étrange, d'inattendue, incroyable parfois et d'autres au contraire sont plus réalistes. Quelque soit le genre de rencontre que fait Simon, il est confronté aux joies et aux blessures des habitants de Skogli qui en font un confident ou qui s'intéressent à lui, au-delà de son métier, à ses souffrances personnelles. Tous les personnages et les liens qui les unissent les uns aux autres forment un ensemble attachant, hétérogène, loufoque parfois, mais cohérent.

Lecture agréable, plutôt légère !

 

 

 

 

 

Publié dans Litt étrangère

Commenter cet article

une lectrice 02/01/2015 23:33


Une fois de plus, la lecture d'un nouvel article m'entraîne  et excite ma curiosité. J'aime beaucoup l'auteur finlandais Arto Passilinna et j'ai envie de voir si on peut le rapprocher de
Henriksen. Merci encore pour cette découverte.