La nuit de l'oracle de Paul Auster

Publié le par Brouillard

La nuit de l'oracle de Paul Auster paru chez Actes Sud en 2004

Traduit de l'américain par Christine Le Boeuf

 

 

Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain sidney orr est de retour chez lui.
Toujours aussi amoureux de sa femme grace, il reprend lentement goût à la vie. mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne plus jamais retrouver l'inspiration. un matin, alors qu'il fait quelques pas dans son quartier, il découvre une toute nouvelle papeterie, au charme irrésistible. sidney entre, attiré par un étrange carnet bleu. le soir même, presque dans un état second, sidney commence à écrire dans le carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine oú elle va le conduire. ni que le réel lui réserve de plus dangereuses surprises.

Virtuosité, puissance narrative, défi réciproque de l'improvisation et de la maîtrise, la nuit de l'oracle précipite le lecteur au coeur des obsessions austériennes, dans un face à face entre fiction et destin. comme si l'imaginaire n'était rien d'autre que le déroulement du temps avant la mort. ou pire encore, son origine.

 

La vie d'un écrivain est ici l'objet du récit. Il est question du travail d'écriture, mais aussi de la vie personnelle de l'auteur dans laquelle se mêle également un peu de fiction. L'originalité du récit réside dans le fait que l'auteur fasse des renvois par des notes de page qui font passer d'un niveau à l'autre. Nous sommes en présence de récits enchassés : Sidney Orr, écrivain sort d'une longue maladie et se plonge dans l'écriture d'un récit qui met en scène un éditeur. Les deux vies des personnages sont complexes et sont des courses en avant : Sid endetté, son ami malade et sa femme troublée qui lui cache ses soucis, tandis que le personnage fuit sa vie sur un coup du destin. La lecture est prenante, passionnante, exhaltante...

 

Challenge 2010 

Publié dans Roman américain

Commenter cet article

**Fleur** 09/05/2010 19:49


Après avoir moyennement aimé Moon Palace, j'ai décidé de redonner sa chance à Paul Auster (j'ai adoré son intervention au salon du livre)mais le sujet de celui-là me plait moyennement, je vais
essayer d'en trouver un autre


Brouillard 10/05/2010 13:06



J'adore tous les livres où la création littéraire est mise en scène... Je suis toujours en recherche. De mon côté je regarderai le dernier de Paul Auster... Mais tout le monde autour de moi me
conseille Brooklin Follies, à voir....