La cité des livres qui rêvent de Walter Moers

Publié le par Brouillard

La cité des livres qui rêvent de Walter Moers

Un roman de Zamonie par Hildegunst Taillemythes

Traduit du Zamonien et illustré par Walter Moers

Traduit de l'allemand par François Mathieu et Dominique Taffin-Jouhaud

Panama, 2006

Titre original : Die Stadt der Träumenden Bücher, 2004

 Lecture pour adolescents

 

 

 

 

"Ici commence l'histoire. Elle raconte comment je suis entré en possession du Livre sanglant, commentj'ai atteint l'Orm. Cette histoire n'est pas destinée aux lecteurs au cuir tendre et aux nerfs fragiles - à qui je recommande d'emblée de reposer cet ouvrage. (...) 

Oui, je parle d'un pays où la lecture peut rendre fou. Où les livres risquent de blesser, d'empoisonner, et même de tuer. Seul celui qui est prêt à accepter le risque de me lire, à mettre sa vie en jeu pour avoir sa part de mon histoire, doit me suivre jusqu'au prochain paragraphe. (.. .). Mais ne perdons pas plus de temps et entamons notre périple. Car il s'agit bien d'un voyage qui nous mènera à Bouquinbourg, la Cité des livres qui rêvent."

Le récit fantastique, onirique et horrifique d'Hildegunst Taillemythes, jeune dragon et poète qui bravera tous les dangers des catacombes de Bouquinbourg, hantées par le Roi des ombres, pour retrouver l'auteur du manuscrit "parfait".

coeur

 

De battre mon coeur s'est arrêté ! Ce livre est celui que j'ai toujours attendu.

Ce roman a pour sujet les livres. L'auteur a créé de A à Z un univers mystérieux, magnifique où les livres les plus précieux et les plus étranges se côtoient. Toute l'intrigue repose sur la recherche de l'auteur anonyme d'un texte jugé parfait par son détenteur et pour la résoudre le protagoniste va quitter sa vie toute établie et tranquille dans la citadelle des dragons pour découvrir la vie très animée à Bouquinbourg. Ce qui ressemble au premier abord à un paradis est en réalité peuplé de complots, suspicion et de pièges. Le noeud de l'action ne se résoud vraiment qu'à la toute fin du roman. La lecture de ce récit est prenant, délectable et les illsutrations sont tout simplement splendides. Elles concourent à l'immersion dans cet univers à la fois si proche et si différent.

 

Photo-002.jpg

 A Bouquinbourg, toutes les activités ont pour objet les livres : soit pour se faire connaître et publier, soit pour se procurer tous les livres qui existent. Hildegunst de Taillmythes est un dragon et comme tous les dragons son destin est de devenir écrivain, or il n'a encore rien publié, car il souffre d'un manque d'imagination. Aussi à la mort de son parrain lorsque celui-ci lui demande de retrouver l'auteur d'un récit qui lui a fait prendre conscience de la faiblesse de sa propre plume, Hildegunst voit là l'opportunité de parler à un véritable écrivain qui peut-être pourra le sortir de sa torpeur littéraire. Sa quête va le faire basculer de la surface de Bouquinbourg aux catacombes. Du touriste naïf, il devient malgré lui un aventurier confronté aux dangers qui peuplent ces sous-terrains.

 Prenez garde ! La lecture est périlleuse !

Publié dans Jeunesse, coup de coeur

Commenter cet article