La Chapardeuse de Rebecca Makkai

Publié le par Brouillard

La Chapardeuse de Rebecca Makkai

Gallimard, 2012

Chapardeuse par MakkaiLucy, célibataire pas encore trentenaire, est bibliothécaire dans une petite ville perdue du Middle West. Ian, dix ans, fils unique de chrétiens fondamentalistes homophobes, est son plus fidèle lecteur. Un beau matin, elle le découvre sur son lieu de travail réfugié parmi les livres. Contre toute attente, elle ne va pas le ramener tout de suite à ses parents. Ensemble, ils vont parcourir plusieurs Etats de cette Amérique post-11-Septembre. Pour ce gamin rêveur, c'est la découverte du vaste monde ; pour elle, l'occasion de s'interroger sur ses origines russes, le déracinement de ses ancêtres et leurs aspirations à plus de liberté. Rebecca Makkai signe ici un premier roman humaniste et original en forme de road-book. Une balade épique et onirique qui décortique les traumatismes d'une nation faite d'immigrants, de fugueurs et de chapardeurs d'identités.

 

  Oh oui, on aime les livres ! Même un enfant de 10 ans aime lire de la littérature enfantine comme adulte, aime choisir ses lectures.

Dans les livres on trouve des sujets de réflexions, des visions différentes du monde. Lire c'est acquérir une ouverture d'esprit que les parents du personnage de Ian lui refusent puisqu'une liste d'ouvrages interdits est fournie à Lucy. Mais Lucy ne suivra pas cette préception, elle contournera ce dispositif, proposera des titres. 

C'est une belle odyssée sur l'amitié, la liberté, l'évasion.

Evan et Lucy sont complices, ont des secrets qui les mèneront sur les routes d'Amérique. Le récit nous plonge dans une épopée fantasque.

American Beauty - Bruce Rolff

Illustration de Bruce Rolff

Mais ce ne fut pas un coup de coeur pour moi, comme j'ai pu le lire ailleurs. J'ai trouvé le récit trop lisse. Il soulève des questions mais n'y répond pas, ne va pas au fond des choses et des idées qui le jalonnent.

Publié dans Roman américain

Commenter cet article