La bibliothèque de Hubert Bari

Publié le par Brouillard

La bibliothèque de Hubert Bari

La Nuée bleue, 1998

 

 

 

Strasbourg, 1870. Sous les obus incendiaires, au coeur de la ville assiégée, le bibliothécaire Auguste Saum confie à un collègue qui réussit à fuir le plus précieux de ses trésors, le Hortus Deliciarum. La bibliothèque est réduite en cendres, le sauveur ne réapparaît pas et le bibliothécaire meurt, rongé par le remords.Cent vingt ans plus tard, un collectionneur découvre le journal de Saum - superbe et émouvante confession - et se met à la recherche du manuscrit merveilleux. De Strasbourg à Leipzig et à Moscou, les tribulations du bibliophile devenu enquêteur conduisent dans les secrets d'Etat de l'ex-URSS...Premier roman d'un bourlingueur érudit, La Bibliothèque mêle avec brio l'histoire et la littérature. Sa dimension mythologique réussit à mettre en scène un drame parmi les plus intolérables, la destruction par le feu d'une bibliothèque.Alexandrie, Strasbourg, Saint-Pétersbourg, Sarajevo : le cri des livres et la fureur des hommes retentissent jusqu'à nous.
 
 
Ce roman raconte la destruction de la bibliothèque de Strasbourg et du trésor inestimable qu'elle renfermait : des incunables, le Hortus Delicarum. Ce récit est très documenté, il s'appuie sur les archives de l'époque et le personnage de Saum a réellement existé, même si le tempérament de ce dernier est romancé. Il a véritablement usé de tous les moyens mis à sa disposition pour tenter de sauver les livres tant du feu que des bombardements. En tant que lecteur, j'ai vécu les déboires de Saum de façon très intense, car c'est son point de vue qui est l'accès aux événements. Le portrait du militaire, "stratège" de guerre est négatif étant donné qu'il est à l'origine de l'appauvrissement culturel de Strasbourg. L'accent est mis sur brutalité et sa bêtise, son absence de réactions face aux événements. Les déboires du personnage de Saum, l'injustice, la racoeur dont il a été victime n'étaient que la manifestation de la peine ressentie rétrospectivement par les strasbourgeois après le bombardement de la bibliothèque. Sa présence en ce lieu funeste canalisait toute l'amertume environnante.
Roman historique formidable. A lire absolument.

Publié dans Roman français

Commenter cet article