Jacek Podsiadlo

Publié le par Brouillard

Jacek Podsiadlo (1964- ) né à Szewna. Il a été primé à de nombreuses reprises.


Levé à cinq heures. Le monde nouveau, odorant était là
où je l'avais abandonné la veille au soir.
Les tiges bourrées de sève comme des carabines.
A chaque respiration dans ma tête s'oxygénaient
deux frais rêves de toi, comme deux secrets d'alcôve.
Un peu de cendre là où hier j'avais vu un groupe d'autochtones,
devant l'immeuble, sur des chaises en plastique,
à l'ombre d'un arbre solitaire, devant un barbecue.
Caricature sinistre de bivouac à ciel ouvert
de Shoshones, de Tarahumares, de Aïnos ou de Touareg.
L'appel est probablement le même. Et moi, je suis la caricature
de qui? Je ne vais pas en vêtements de feu parmi les hommes,
j'apparais bien souvent en tant que plante banale,
ma signification est exagérée;
touche-moi donc
et vérifie.

Publié dans Poésie

Commenter cet article