Firmin, autobiographie d'un grignoteur de livres de Sam Savage

Publié le par Brouillard

Firmin, autobiographie d'un grignoteur de livres de Sam Savage

Actes Sud, mai 2009
202 pages
Illustrations de Fernando Krahn
Traduit de l'américain par Céline Leroy
Titre original : Firmin
Editeur original : Coffee House Press, Minneapolis, Minnesota, 2006


http://imworld.aufeminin.com/dossiers/D20090721/firmin-RESIZE-145546_L.jpg


Autobiographie d'un grignoteur de livres, Firmin raconte l'histoire d'un rongeur érudit qui a vu le jour dans les sous-sols d'une librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril de Boston des années 1960. Plein d'appétit pour les mots, épris de nourritures spirituelles autant que terrestres, Firmin ne peut communiquer tous ses coups de coeur ni exprimer ses détresses, et voit avec révolte se déliter sa race comme son quartier, cernés par l'incompréhension des hommes et les mécanismes du profit. Mais la rencontre avec un romancier marginal le sauve du pessimisme ambiant. Superbe homage aux valeurs de l'écrit et aux singularités de toutes espèces, l'aventure de Firmin est aussi un fabuleux trait d'union entre littérature, exclusion et résistance.


J'ai trouvé l'idée originale, l'histoire intéressante, le point de vue novateur : le rongeur qu'est Firmin est lui-même un marginal parmi ses douze frères et soeurs. Il est le premier a mangé du papier avant de vouer une admiration sans bornes à la littérature. Même en période de famine, il ne se nourrira plus de livres ! La décadence de son quartier est peinte avec précision, du moins de ce qu'en voit Firmin. Ce point de vue interne est conservé tout au long du roman puisque c'est Firmin qui raconte sa vie, son histoire, ses goûts tant littéraires que cinématographiques et ses rencontres, son impuissance face aux situations de la vie.

Publié dans Roman américain

Commenter cet article

Fleur 29/12/2009 11:52


Tu l'as déjà lu, la chance ! Il est toujours emprunté à la bib :(