Alexandre Peyron

Publié le par Brouillard

Extrait de l'Anthologie de Poésie d'Oc au XXème siècle

Début de
"Nox"

Les arbres de mon jardin ont pour fruits les étoiles
Et les nuages laiteux sont des pennes de cygnes
- Ou des visages de femmes et de filles- qui neigent
Sur les pics des collines fleuries et blondes
Comme les mariées aux jours de joyeuse lumière,
De longues farandoles ou de plaisance. Ronde,
La lune est une hostie au calice des nuits.
Et, dans la nuit, mon coeur - pour Elle- pleure et chante.
[Etc]

Publié dans Poésie

Commenter cet article