Eiji Yoshikawa La pierre et le sabre

Publié le par Brouillard

Ma lecture en cours est La pierre et le sabre d'Eiji Yoshikawa. Le premier tome des aventures d'un jeune samouraï. L'ouvrage est un classique que j'ai découvert tout à fait par hasard, car je ne suis pas une habituée des lectures de ce genre. J'aime la littérature japonaise, mais je lis davantage des auteurs contemporains, présentant la vie d'individus de maintenant ou dans un registre plus poétique comme Le restaurant de l'amour retrouvé d'Ito Ogawa ou La Marche de Mina de Yoko Ogawa ou encore Kafka sur le rivage d'Haruki Murakami. Pourtant ce roman iniatique a su trouver sa voie jusqu'à moi et me voilà marchant sur les routes, le sabre avec moi, à lire les péripéties de Takeno pour devenir un samouraï.

Ce premier volume compte 850 pages, je n'en suis qu'à 200, je me régale.... :)

Dans le Japon du XVIIe siècle, Miyamoto Musashi, jeune homme fougueux, n'aspire qu'à se battre. Recherché dans tout le pays, il est recueilli par un moine et n'a bientôt plus qu'un but : tendre à la perfection grâce aux arts martiaux.
Son sabre sera désormais serviteur du bien. Il ira de combats en conquêtes à la recherche d'amour et de sagesse, épaulé par le chant de sa tendre Otsu.
Un grand classique du récit initiatique qui marie amour, aventure et quête de soi.

Publié dans Roman japonais

Commenter cet article