Chier dans le cassetin aux apostrophes de David Alliot

Publié le par Brouillard

Chier dans le cassetin aux apostrophes de David Alliot

 

Horay, nov 2004

ISBN 9782705803759 - 20 €

Chier dans le cassetin aux apostrophes recense 600 mots de l'argot des métiers du livre, typographes, imprimeurs, papetiers, relieurs, maquettistes, éditeurs et libraires. Si marbre, bouclage, enfant de la balle, ours, fantôme, coquille, nègre, bouquin... ont survécu, la quasi-totalité de ces termes n'est malheureusement plus usitée. Reste des expressions pour le moins " imagées ", une langue bien verte et bien pendue qui enchantera les amoureux du verbe et de l'encre.

 

 

 

 

Avec ce livre, vous en apprendrez beaucoup sur le langage spécifique de ces métiers, mais aussi sur leur histoire et l'origine de certains mots. Classement alphabétique des termes avec entre parenthèse le domaine auquel il appartient. L"humour est au rendez-vous, ainsi que la décuoverte ou redécouverte de termes...

Pour vous mettre l'eau à la bouche, voici quelques citations :

- Amour (Imprimerie) : Porosité de l'encre sur un papier

- Avoir une araignée dans la coloquinte (Typographie) : Se disait d'un ouvrier typographe qui avait une idée étrange

- Une Flanelle (Librairie) : Client qui repart sans rien acheter

- Monstre (Edition) : Prémaquette grossière comprenant la disposition du texte et/ou des images

 

 

 

Commenter cet article

Maria 25/06/2015 01:34

J’ai découvert votre blogue en effectuant une recherche sur le web. Je suis ensuite revenue plusieurs fois afin de lire les articles publiés. Je suis heureuse de constater que nous sommes nombreux à lire et à apprécier la lecture et le roman. Vous serez d’accord avec moi, à chaque lecture s’ouvre les cloisons d’un univers mystérieux. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous écrire, car parfois de petites merveilles se cachent dans le fond des tablettes des librairies et je trouve dommage qu’elles tombent dans l’oubli. Alors voici. J’ai lu un roman qui m’a beaucoup plu. C’est l’histoire d’une jeune femme dans la vingtaine qui reçoit, de sa grand-mère, un petit sac contenant deux clés rouillées. En fait les deux clés sont illustrées sur la couverture. À partir d’ici, les évènements s’enchainent et la jeune femme, Jennifer, est alors poussée vers des découvertes, des aventures et une quête personnelle. Mais il ne s’agit pas d’un mélodrame. C’est une aventure fantastique : la découverte d’un savoir écrit il y a 700 ans. Non, ce n’est pas du réchauffé. Non, ce n’est pas une histoire avec des dragons ou des magiciens et malgré tout, l’héroïne semble développer certains pouvoirs. Je n’en dirai pas plus. Pour ceux et celles que le mystère intéresse, je vous invite à lire Nauranéüs Le messager des Ancêtres écrit par une nouvelle écrivaine québécoise, L A Griffont que je félicite en passant pour son premier roman.

Brouillard 27/08/2015 08:58

Bonjour Maria,
Je vous remercie pour votre message et de l'intérêt que vous portez à mon blog. J'espère que vous y aurez trouvé des idées, au même titre que moi qui vais noter dans ma liste de livres à lire celui que vous me conseillez. Vous m'avez assez bien cerné, une dose de fantastique, une quête, un rapport sur le savoir écrit, voici des ingrédients effectivement susceptibles d'attirer puis de retenir mon attention. Je vous remercie pour ce conseil, le blog a vocation à partager et j'apprécie votre initiative. A bientôt j'espère.